Retour sur une 3ème étape exceptionnelle

Edito

Ali Berrada

Président de Logismed

La 3ème étape des Rencontres Régionales de la Logistique (RRL) s’est tenue sous la présidence de M.Mohammed Abdeljalil, Ministre du Transport et de la Logistique, et en présence de M.Younes Tazi, Wali de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Cette rencontre, organisée en partenariat avec le Centre Régional d’Investissement de TTA, a été particulière à plus d’un titre, par également :

  • La présence de plusieurs personnalités publiques et privées,
  • La participation de la deuxième région la plus puissante d’Espagne, la catalogne,
  • La présence massive des participants, plus de 350, de différents secteurs et régions du Royaume,
  • La tenue de l’événement dans l’un des plus beaux sites du Nord du Royaume.

Cet événement a réuni les professionnels du transport et de la logistique, élus, pouvoirs publics, collectivités territoriales et acteurs privés de deux régions des deux côtés de la Méditerranée, avec chacun un atout logistique de taille, le port de Tanger Med pour TTA et le port de Barcelone pour la Catalogne, deux grands complexes qui contribuent directement à la compétitivité de l’économie de leurs pays et à l’attractivité de leurs territoires. Le regard croisé des acteurs de ces deux régions nous a donné un éclairage et des retours d’expérience sur la place de la logistique dans le territoire, comme levier d’attractivité des investissements, de création d’emplois et d’amélioration de la compétitivité des entreprises.

Je vous donne rendez-vous les 7, 8 et 9 mai 2024 au Hyatt Regency Casablanca, pour une 11ème édition de Logismed qui innovera encore. D’ici là, je vous souhaite à toutes et à tous une bonne lecture.

Mots d'Ouverture

Mohammed Abdeljalil

Ministre du Transport et de la Logistique

« Grâce à la vision éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI Que Dieu l’Assiste, la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima est devenue un pôle économique majeur du Royaume, notamment à travers des investissements stratégiques. Le port de Tanger-Med, ses connexions autoroutières et ferroviaires ainsi que la ligne LGV ont joués un rôle clés dans la transformation de cette région. Ces infrastructures ont permis d’attirer de grandes entreprises multinationales et de développer des écosystèmes industriels tel que l’industrie automobile, créant ainsi des milliers d’emplois.

Des régions telles que Tanger-Tétouan-Al Hoceima et la Catalogne ont connu des transformations profondes. Elles sont devenues au fil des années de véritables ponts économiques. Les regards croisés et le partage d’expériences entre les deux régions sont de nature à renforcer leur positionnement et soutenir leur trajectoire de développement. Leurs connectivités et leurs performances logistiques sont au cœur de cette dynamique. En effet, il ne s’agit pas seulement d’un levier de développement économique, mais aussi un moteur d’innovation, un catalyseur de développement durable et un vecteur d’inclusion sociale.

La logistique et la connectivité jouent un rôle clé dans l’interconnexion des territoires, facilitant ainsi leur intégration dans le réseau régional et mondial et l’accès aux marchés globaux.»

Younes Tazi

Wali de la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

« La logistique joue un rôle indispensable au fonctionnement et au rayonnement de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Les atouts et potentiels remarquables dont dispose la région en matière de logistique contribuent d’une manière significative à son développement tant sur le plan économique que sur le plan social.

C’est grâce à la qualité de son positionnement et de ses infrastructures que le Nord du Royaume a pu attirer des activités logistiques et industrielles qui bénéficient aujourd’hui à son tissu économique, à ses territoires et ses habitants.

Cette 3ème étape des Rencontres Régionales de la Logistique doit permettre aux acteurs publics et privés de partager une vision commune des multiples enjeux autour du transport et de la logistique dans la Région TTA, et de cibler les leviers d’action permettant d’y répondre. »

Omar Moro

Président de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima

« La mise en place de toutes les politiques publiques, visant un développement économique et social durable des territoires, restent tributaires d’un écosystème logistique performant. L’histoire nous a appris, que les évolutions économiques et sociétales sont le fruit d’échanges et d’interconnexions, et in fine de la logistique.

C’est ainsi qu’au conseil régional, nous sommes conscients de l’importance de ce secteur stratégique. Nous travaillons, avec nos partenaires publics et privés, à la mise en place de projets structurants en vue de maintenir notre région comme un hub logistique de choix.

Je profite de cette occasion pour rendre un hommage particulier à tous les acteurs du secteur qui, grâce à eux, la logistique est devenue une réalité territoriale et sectorielle dans l’ensemble de notre région. »

Hassan Abkari

Directeur Général, Tanger Med Port Authority

« L’intégration des chaînes de valeur logistiques est un enjeu crucial pour les ports et les territoires. Pour atteindre les objectifs ambitieux de développement de notre pays en général et de notre région en particulier, il a été nécessaire de mettre en place des politiques ambitieuses portées par la vision stratégique claire de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, une gouvernance solide, une infrastructure adéquate, une meilleure vulgarisation des nouvelles technologies et des compétences humaines de qualité.

Ces facteurs ne peuvent donner tous leurs résultats sans des partenariats robustes et une coopération renforcée, ainsi que la complémentarité entre les administrations qui ont permis aujourd’hui de positionner l’offre portuaire régionale sur la scène logistique mondiale. »

Carla Salvadó

Directrice Générale Adjointe, Port de Barcelone

« Le rôle de la logistique a toujours été clé dans le développement de son territoire. Mais dans un monde de plus en plus globalisé, la logistique a gagné en importance et les citoyens en ont pris conscience. Les perturbations de la chaîne logistique causées par la pandémie, les incidents du canal de Suez et les tensions géopolitiques, entre autres, ont montré que sans logistique, le monde ne fonctionnerait pas tel que nous le connaissons.

Sans un port efficace, les entreprises du territoire perdent en compétitivité. Ce fait rend essentiel le rôle d’un port dans l’économie de sa région.

La logistique a beaucoup évolué ces dernières années. Mais il existe des défis importants que nous devons relever ensemble : la durabilité, la digitalisation et l’innovation. »

Adil Raiss

Président de la CGEM Nord

« Dans l’histoire, la logistique a toujours été déterminante. Les conséquences des tensions géopolitiques et les crises qui se succèdent dans le monde confirment une telle importance et le sort des guerres actuelles dépend en grande partie de l’efficacité de la logistique mise en place. Ainsi, la logistique a une place centrale dans la géostratégie et encore plus dans l’économie.

Dans notre pays, nous communiquons quasi exclusivement sur l’industrie, mais aucun investissement industriel n’est viable sans un écosystème logistique performant : Renault ne serait pas là si nous n’avions pas le port de Tanger Med, si nous n’avions pas des transporteurs de qualité, si nous n’avions pas des magasins sous douane bien organisés ….Sans une logistique efficiente aucun constructeur automobile ne s’installerait au Maroc .

Nous avons besoin d’améliorer le niveau de coordination entre tous les acteurs opérant dans le secteur. Je suis confiant dans leur capacité  à relever ce défi. Nous allons pouvoir le faire. »

Jalal Benhayoun

Directeur Général du CRI Tanger-Tétouan-Al Hoceima

« La Région TTA connait une mutation profonde grâce à des réformes courageuses et des chantiers structurants, ayant permis de la propulser en 2ème pôle industriel du Royaume avec une contribution au PIB industriel national de 16,6%, mais aussi, et surtout, de la hisser en un hub logistique leader à l’échelle nationale et de référence mondiale.

La transformation économique remarquable de notre région au cours des deux dernières décennies, sous la vision éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, met en lumière, à travers une démonstration concrète au fil des années passées l’impact positif significatif d’une planification stratégique et coordonnée du développement logistique.

Cette approche bien réfléchie a joué un rôle essentiel dans le progrès économique et social, renforçant l’attrait non seulement de la région, mais également de plusieurs autres territoires du royaume. Je suis convaincu que cela s’applique également à la région de la Catalogne. ».

Relations Maroc – Espagne

 

  • L’Espagne constitue le 1er client du Maroc et son 1er fournisseur.
  • Le Maroc est le 3ème partenaire économique et commercial de l'Espagne en dehors de l'UE. Les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint 20 milliards d’euros.
  • L’Espagne constitue le 1er client du Maroc (avec 84 MMDH en 2022, soit 20% des exportations totales marocaines) et le 1er fournisseur (avec 104 MMDH, soit 14% du total des importations).
  • Le Maroc accueille près de la moitié des investissements espagnols en Afrique et plus de 800 entreprises. L’Espagne occupe ainsi la 5ème position des pays sources des IDE pour le Maroc après la France, les USA, les Emirats Arabes Unis et le Royaume-Uni.
  • Les investissements de la Catalogne représente 16,5 % du total des investissements de l’Espagne au Maroc.
  • La perspective de l’organisation commune du Mondial 2030 pourrait les rapprocher encore davantage.
  • A fin mars 2023, les recettes des investissements directs espagnols au Maroc se sont élevées à 389 MDH.
  • Le Maroc a accueilli en 2023 près d’1 million de touristes espagnols, soit 8% du total.

Dans une ambiance conviviale propice à la rencontre et à l’échange, cette édition a été structurée autour de 3 temps forts :

VENDREDI 26 JANVIER 2024

La Matinée

La matinée du 26 janvier a été construite autour de 2 tables rondes, qui avaient pour objectif de débattre des enjeux territoriaux de la logistique et du rôle des ports dans le développement du territoire.

Table ronde 1

La logistique, outre qu’elle est un élément fondamental des stratégies des entreprises, devient un enjeu du développement et de l’aménagement des territoires. Elle est un levier déterminant pour l’attractivité des investissements et la compétitivité des entreprises.

Lors de cette table ronde les responsables et professionnels des deux régions ont débattu des enjeux et impacts de la logistique dans le développement de leur territoire respectif, de leurs modes de gouvernance en matière de territorialisation de la logistique et de la nécessité de mettre en place un partenariat efficace entre les décideurs publics et privés pour la concrétisation de leurs ambitions logistiques.

Mohamed Bachiri

Directeur Général, Renault Group Maroc

Renault, une success story qui se poursuit grâce aux atouts logistiques de la région Nord
  • En 2023, Renaut Maroc s’est positionné en 10ème marché du groupe au niveau mondial, à produit plus de 380 000 véhicules avec un taux d’intégration de 65,2% (17% des ventes du groupe dans le monde) dont 90% à l’export vers 62 pays avec un chiffre d’affaires de 140 MMDH.
  • Les enjeux pour le groupe se situent au niveau de l’innovation en termes de digitalisation pour optimiser les flux logistiques, le développement des compétences, la mutualisation et l’intelligence artificielle,
  • Le complexe Tanger Med constitue pour nous l’élément principal ainsi que la voie ferroviaire qui transporte nos véhicules, la mise à disposition d’un quai exclusif. Toutes ces raisons expliquent l’installation de Renault dans la région.
  • La logistique joue un rôle crucial dans l’activité de Renault : les 10.000 camions qui partent chaque année des usines, les 3 millions de pièces qui y rentrent, le fait de travailler avec près de 540 fournisseurs du Maroc et de l’étranger, tous ces défis d’industrialisation imposent des défis logistiques stratégiques qui doivent être gérés quotidiennement pour que les véhicules arrivent dans leurs pays de destination.

Ahmed Bennis

Directeur Général de Med Zones

« Les facteurs clés de succès du pôle industriel de Tanger Med résident dans le fait que le complexe portuaire soit un modèle de développement intégré (logistique, industrie et services), la qualité des infrastructures, les ressources humaines de qualité et la mise en place du guichet unique qui permet la dématérialisation de 100% des opérations export/import.

Les défis majeurs auxquels nous sommes confrontés s’articulent autour des axes suivants : la vulgarisation de la digitalisation auprès des différents intervenants, le développement de ports secs, le renforcement de l’attractivité de nos zones auprès des grands donneurs d’ordres, l’investissement encore plus dans le renforcement des capacités, et le développement des synergies fortes et des alliances régionales stratégiques favorisant des complémentarités sur les chaînes de valeur et un positionnement renforcé de l’offre industrialo-logistique marocaine. »

Ignasi Sayol

Président de PIMEC, Président du Cluster Logistique de Catalogne, PDG d'INPROUS

« Le positionnement stratégique de la Catalogne en matière de logistique est dû à l’efficacité du port de Barcelone, qui joue un rôle essentiel dans le développement économique de la région. En effet, pour avoir une industrie compétitive, il faut une logistique compétitive qui repose sur l’innovation, la formation professionnelle et les compétences humaines, et la qualité des infrastructures.

Le port de Tanger Med et de Barcelone ont intérêt à collaborer pour développer leurs activités et capter plus de business. La collaboration et le développement des synergies sont les stratégies gagnantes.

En plus de l’environnement des affaires favorable, la région de Tanger offre une bonne qualité de vie grâce à ses infrastructures d’éducation, de santé, de loisirs, de sécurité, sans oublier la gastronomie marocaine. Tous ces avantages favorisent l’installation dans la région pour soi et pour sa famille. »

Aissam ECH-Chabbi

Directeur Stratégie, Etudes et Information, AMDL

« Les enjeux de la logistique en matière de développement territorial peuvent être appréhendés selon trois volets:

1.L’accessibilité économique, dans la mesure où la logistique est un facteur déterminant permettant d’acheminer les biens dans un territoire donné.
2.La compétitivité et l’efficacité de la logistique du territoire, qui est le résultat de plusieurs facteurs dont la capacité et la qualité des infrastructures et équipements logistiques, des services logistiques offerts, la présence d’un tissu local d’acteurs logistiques performants, la disponibilité de ressources humaines qualifiées.
3.La durabilité ou le développement durable.

La logistique, quand elle est bien opérée, présente un ensemble d’impacts positifs dont la stimulation économique, l’amélioration de la compétitivité, la réduction des inégalités territoriales, l’attraction d’investissements, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la contribution à la création de l’emploi. »

Shan El Asri

Directeur du Bureau d’Accio Catalonia Trade & Investment á Casablanca

« J’encourage les missions, dans les deux sens aussi bien des hommes d’affaires que des institutionnels marocains et catalans, de prospection, de découverte, d’études et de benchmark, et ce pour une meilleure connaissance mutuelle mais également d’échanges d’expériences et bonnes pratiques.

Compte tenu du développement des nouvelles solutions technologiques pour répondre à la demande de consommateurs de plus en plus volatiles et de plus en plus connectés, particulièrement dans le domaine de la logistique et de la supply chain, il y a une question sur laquelle la région catalane travaille énormément, c’est non seulement la formation des jeunestalents pour aider nos entreprises à gagner en compétitivité, mais également comment les retenir et les fidéliser. Je pense qu’il s’ait là aussi d’un axe qui peut faire l’objet d’une coopération entre nos deux régions. »

La Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima en chiffres

La Région du Nord est la 2ème zone logistique du Maroc et son succès est autant dû à sa situation géographique exceptionnelle qu’à son bassin économique diversifié, ainsi qu’à sa main d’œuvre abondante et de grande qualité. Elle représente :

  • 3,8 millions d’habitants, soit 10,51% de la population nationale
  • 2,43% du territoire national
  • 2ème pôle industriel du Royaume
  • 11% du PIB nationale
  • 26 zones industrielles et d’activités économiques totalisant plus de 5000 Ha à termes
  • 250 ha de zones logistiques    
  • 3 Aéroports dans la Région
  • 5ème région créatrice de richesse

La Région de la Catalogne en chiffres

 

  • 6,3% de la superficie et 16% de la population de l’Espagne
  • 20% du PIB
  • 23% de l'industrie
  • 25% du commerce extérieur
  • 35% des entreprises exportatrices
  • 45% des multinationales étrangères

Table ronde 2

Le transport maritime demeure le principal facilitateur du commerce mondial en représentant plus de 80% du volume des échanges commerciaux à l’échelle de la planète et plus de 70% des échanges en valeur. L’exigence de développer toujours plus d’échanges extérieurs par voie maritime confère à l’outil portuaire un rôle central. Ce dernier apporte une contribution significative dans le développement économique, social et environnemental du pays et du territoire.

Les panélistes ont mis l’accent sur l'importance économique du port dans la région ou le territoire et sa contribution dans l'économie locale et leurs expériences en matière de développement durable.

Zakiya Sekkat

Présidente Directrice Générale, Groupe Poudrox Industries

« Bien qu’elle soit une disciple relativement nouvelle au Maroc, la logistique connait de grandes avancées dans ce domaine durant les deux dernières décennies, et ce grâce notamment aux infrastructures routières et portuaires de qualité, dont le port de Tanger Med. Elle est aujourd’hui considérée, à juste titre, comme un véritable moteur de croissance de l’économie nationale.

Le secteur du transport et logistique a gagné en maturité et doit aujourd’hui essayer de trouver des solutions adaptées aux entreprises qui s’orientent vers les marchés de l’Afrique Subsaharienne, et particulièrement les pays de la façade Ouest Atlantique. L’amélioration de la connectivité avec ces pays serait aussi une réponse à la vision royale qui appelle à l’audace et à l’innovation pour créer un espace dynamique de co-développement et de progrès partagé et à la création d’une flotte nationale de la marine marchande forte et compétitive. »

Idriss Aarabi

Directeur des Opérations Import-Export, Tanger Med

« Parmi les axes stratégiques de Tanger Med et sa contribution au développement de la région Nord du pays, on peut citer  :

  • Le développement du capital humain, de l’innovation et l’amélioration de l’impact social et économique,
  • La participation au développement durable du territoire à travers une approche inclusive,
  • Le rôle joué dans la chaine logistique internationale.

Par ailleurs, Tanger Med mène des actions spécifiques dans le cadre du développement humain dans la région, particulièrement dans les domaines de l’éducation, de la formation insertion, de la santé, du socioculturel. Ces actions ont eu des impacts importants dans la mesure où 816 projets de développement ont été réalisés entre 2008 et 2020, et ont profité à près de 500 000 bénéficiaires directs. »

Mohamed Ouanaya

PDG de la SAPT & de la SGPTV

« Parmi les grands chantiers structurants de la Région Nord, le projet de reconversion de la zone portuaire de Tanger Ville a également contribué à métamorphoser la ville. Son principal objectif est de permettre à la ville de se positionner en tant que destination phare du tourisme de croisière et de plaisance à l’échelle internationale.

Aujourd’hui, la zone de Tanger s’érige en un pôle économique d’une grande importance et sa proximité avec l’Europe, ses infrastructures de qualité, ses grands investissements publics et privés renforcent son attractivité à l’échelle nationale et internationale. Pour toutes ces raisons, la 17ème Conférence Mondiale Villes et Ports, un rendez-vous international des acteurs du développement durable des villes portuaires, s’est tenue en 2022 pour la première fois en Afrique, à Tanger. »

 

Lluis Paris Oliu

Head of Automotive, Short Sea Shipping and Bulk, Port de Barcelone

« Nos deux ports, Tanger et celui de Barcelone, ont beaucoup de similitudes. Ils représentent des leviers importants de croissance économique et social pour leur pays, en général, et pour leur territoire en particulier. Tanger Med rivalise aujourd’hui avec les plus grands ports et zones industrielles à l’échelle internationale. Compte tenu de la complémentarité entre nos deux ports, nous avons mis en place un cadre de coopération et de partenariat fructueux pour les deux parties, et ce pour notamment renforcer le transport maritime entre les deux parties et, partant, les relations commerciales entre nos deux pays. »

Zouhair Benjelloun

Président ASMEX de la Région Nord

« Aujourd’hui, la décarbonation occupe une place centrale parmi les préoccupations mondiales en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Dans ce cadre, les ports de Tanger Med et de Barcelone ont intégré dans leur stratégie le développement durable et tout un ensemble de mesures pour réduire leur empreinte carbone. Ceci est d’autant plus nécessaire que l’Union européenne, qui représente 65% de nos exportations, a mis en place le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières (MACF) dont l’entrée en vigueur est prévue en 2026. Nos entreprises exportatrices doivent donc faire face à ce nouveau défi et s’y préparer dès maintenant pour ne pas se retrouver dans des difficultés et éviter ainsi les conséquences négatives sur l’économie marocaine dans son ensemble.

En se conformant à cette norme, les entreprises exportatrices marocaines pourraient transformer cette contrainte en opportunité et gagner des parts de marché au profit de concurrents moins investis dans la transition verte et le respect de l’environnement. »

Josep Maria Gomez

International Business Developer Manager, Chambre de Commerce de Barcelone

« La Chambre de commerce de Barcelone a toujours considéré le Maroc comme l’un de ses principaux partenaires commerciaux, c’est la raison pour laquelle nous avons organisé plusieurs missions de prospection et accompagné de nombreuses entreprises catalanes sur le marché marocain. 

La délégation catalane est composée de plusieurs entités, le port de Barcelone, la PIMEC et des entreprises de la région. Ensemble, nous avons pu coordonner notre approche, analyser les opportunités et développer des échanges avec des acteurs de l’écosystème transport et logistique de la région de Tanger sur des sujets tels que la blockchain, l’automatisation des entrepôts, les technologies de l’IoT…appliqués dans les ports.

La proximité géographique, la dimension historique et les relations culturelles et économiques devraient nous permettre d’aller ensemble sur les marchés européens et africains. »

  • Situé sur le détroit de Gibraltar, point de passage de 20% du commerce mondial,
  • 1er port en Afrique, 1er port en Méditerranée, 22ème sur 500 ports dans le monde
  • Traite plus de 120M de tonnes en 2023, 9M d’EVP, 7M de passagers, 1M de véhicules, 700 000 camions
  • Le pôle industriel de Tanger Med se développe sur une réserve foncière de plus de 5000ha dont 1200ha est déjà opérationnel répartis sur 8 zones,
  • Les zones d’activités regroupent 1200 entreprises qui totalisent 100 000 emplois, et les classent 2ème zone économique mondiale,
  • Une zone de 200 ha dédiée à la logistique, Medhub,
  • Connexions maritimes directes vers plus de 180 ports et 70 pays,
  • Tanger Med a investi massivement dans l’infrastructure portuaire, l’enveloppe budgétaire de l’extension du port passager s’élève à plus 4,5 MMDH,
  • L’investissement d’une zone de contrôle du fret à l’import en cours de réalisation s’élève à près d’1 MMDH,
  • L’investissement dans les zones d’activités se poursuit avec un rythme de plus de 60 HA d’unités industrielles mises en service en 2023.

  • Représente 25% du commerce maritime espagnol,
  • 1er port en Espagne en valeur des marchandises,
  • 1er port de croisière en Europe et 4ème dans le monde,
  • Abrite près de 1000 sociétés qui emploient plus de 38 000 personnes,
  • Représente 7,1% de la valeur ajoutée brute de la Catalogne,
  • 1 hub pour l’automotion,
  • 1 hub logistique d’Espagne, avec 120 entreprises qui occupent 1M de m² d’entrepôts et emploient 9 000 personnes,
  • Seul port en Espagne avec un accès ferroviaire à l’Europe,
  • Forte connectivité : près de 100 lignes maritimes régulières, exploitées par 54 armateurs et reliées à 209 ports,
  • Génère actuellement 65 milliards d’euros de commerce extérieur.

Un espace humanisé et ouvert sur l’avenir

Parmi les grands chantiers structurants de la Région TTA, le projet de reconversion de la zone portuaire de Tanger Ville a également contribué à métamorphoser la ville. Son principal objectif est de permettre à la ville de se positionner en tant que destination phare du tourisme de croisière et de plaisance à l’échelle internationale.

  • Le port a permis d’augmenter l’attractivité du territoire et la création de milliers de postes d’emplois directs et indirects,
  • Des retombées économiques, commerciales et sociales concrètes, et une meilleure qualité de vie pour les habitants de Tanger,
  • La zone portuaire de Tanger Ville qui s’étend sur 160 hectares,
  • Il a reçu 75 escales de bateaux de croisière et 1,350 M de passagers en 2023,
  • La ville de Tanger a accueilli la Conférence Mondiale Ville & Ports en mai 2022, une première en Afrique.

Principales Idées & Recommandations des tables rondes

Idées & Recommandations de la table ronde 1 :

 « Les enjeux territoriaux de la logistique à Tanger-Tétouan-Al Hoceima et en Catalogne »

...Lire plus

 

Idées & Recommandations de la table ronde 2 :

« Le rôle stratégique des ports dans le développement du territoire » 

...Lire plus

L’APRES-MIDI

L’après-midi a été consacrée aux rencontres BtoB autour de 3 Ateliers thématiques pour répondre à 3 enjeux du moment :

Le foncier et l’immobilier logistique,

D’une manière générale, le foncier constitue la deuxième contrainte la plus citée par les investisseurs quant au climat d’affaires. Ainsi, la mobilisation du foncier se trouve confrontée à de multiples problématiques d’ordre général et d’autres particulières à l’immobilier logistique. En effet, le développement des plateformes logistiques se heurte à la rareté et à la cherté du foncier, ainsi qu’à la diversité des régimes juridiques régissant le domaine. Il semble que la puissance publique ait perdu la maîtrise sur le foncier au profit des spéculateurs. Aussi, il semble que la maîtrise du foncier par l’Etat s’avère donc nécessaire.

Le financement et l’accompagnement

L’accès aux sources de financement des projets logistiques, particulièrement pour les PME, constitue l’un des obstacles à leur développement. Les contraintes de financement pour cette catégorie d’entreprises sont plus nombreuses que celles des grands groupes et des multinationales. Le système financier devrait comprendre que la logistique est devenue un enjeu de compétitivité et de souveraineté nationale. Elle est un levier déterminant pour l’attractivité des investissements et la création des emplois. L’immobilier logistique, par exemple, offre des perspectives de croissance importantes et des rendements au-dessus de la moyenne, grâce notamment au développement de l’e-commerce, aux exigences croissantes de mobilité et à une logistique urbaine au plus près des attentes des consommateurs.

Les démarches et solutions logistiques

La logistique regroupe toutes les étapes par lesquelles passe un produit, de sa fabrication à sa livraison. Une solution logistique vise à répondre aux objectifs de l’entreprise tout en optimisant la satisfaction client. Le comportement des consommateurs a profondément changé, notamment au moment de la pandémie du covid et des périodes successives de confinement. Les entreprises rivalisent désormais d’inventivité pour satisfaire les attentes de clients toujours plus exigeants. Ainsi, l’immédiateté est devenue un critère déterminant dans le choix des consommateurs. Une commande réalisée en ligne doit être exécutée dans les plus brefs délais et à moindre coût. Dans ce contexte, le supply chain manager doit trouver des solutions logistiques adaptées.

SAMEDI 27 JANVIER 2024

La matinée du samedi 27 janvier a été consacré, pour les participants qui ont manifesté leur intérêt, à la visite du port de Tanger Med.

Focus sur les participants de RRL Fnideq

0 +

Participants

LES PARTICIPANTS

Par Secteur d'activité

Transport et Logistique
0%
Industries Manufacturières
0%
Commerce, Distribution
0%
Enseignement, Formation, Conseil
0%
Technologies de l'Information et Communication
0%
BTP, Construction, Immobilier
0%
Administrations Publiques
0%
Agriculture, Industrie de la mer, Agro-industrie
0%
Autres
0%

LES PARTICIPANTS

Par Fonction

0 %

Chefs d'entreprise

0 %

Dir. / Resp. Commercial

0 %

Directeur Logistique / Supply Chain

0 %

Autres

LES PARTICIPANTS

Par Région

56%

Tanger - Tétouan - Al Hoceima

27%

Casablanca - Settat

9%

Rabat - Salé - Kénitra

4%

Espagne

4%

Autre

TEMOIGNAGES

« Je trouve que cette idée de rencontres régionales de la logistique est parfaitement alignée avec le projet de régionalisation avancée dans notre pays. Et je pense que ces rencontres sont de nature à préciser les besoins en logistique liés aux activités régionales et d’y apporter les réponses adaptées. C'était une excellente idée d 'inviter la région de la Catalogne à venir partager avec la région de Tanger -Tétouan -Al Hoceima son expérience au niveau de la gestion de la logistique. Je suis convaincu que ces rencontres seront une source d'idées novatrices, de partenariats fructueux et de bénéfices mutuels »

Mohammed Abdeljalil Ministre du Transport et de la Logistique

« C'est un honneur pour le port de Barcelone de participer à cette rencontre régionale de la logistique, une journée organisée ici, dans la principale région logistique d'Afrique et une référence pour toute la Méditerranée. Cet événement nous offre une bonne opportunité pour consolider et enrichir les relations entre deux puissantes régions de la Méditerranée et accroître nos échanges commerciaux »

Carla Salvado Directrice Générale Adjointe, Port de Barcelone

« En tant que président du Cluster Logistique et entrepreneur, j’ai été agréablement surpris par le dynamisme et la qualité des infrastructures de la région. Nous sommes le représentant de la plus grande association de la Catalogne, avec 90 000 micros petites et moyennes entreprises. Pour nous, la logistique c 'est très important et c’est la raison pour laquelle il était important pour nous d 'être ici à cet événement pour développer nos relations d’affaires et maintenir la communication entre nos deux pays et nos deux régions »

Ignasi Sayol Président du Cluster Logistique de Catalogne, Président de PIMEC, Fondateur & CEO de INPROUS

« Cet événement, en plus de la qualité de l’organisation et la pertinence du contenu du programme de l’événement, il m’a permis de constater l’évolution des infrastructures, de la logistique et des ressources humaines. J'espère que tous les contacts que nous avons eus, nous serviront pour concrétiser des projets ensemble »

Josep Maria Gomes International Business Developper Manager, Chambre de Commerce de Barcelone

« Pour la journée d'aujourd'hui, c'était très fructueux, des échanges très enrichissants, une quantité très importante d 'information sur l'évolution du secteur dans la région, notamment du port Tanger Med et de ses ambitions. L'après-midi aussi, les ateliers ont porté sur beaucoup de sujets très pertinents, avec des intervenants de très grande qualité et la présence de nos partenaires de la Catalogne. Des journées comme ça, il faudrait les dupliquer et refaire très souvent »

Najib Ouzane Directeur financier et administratif, Bonne route auto

NOS PARTENAIRES